Blog Post

Read usefull post about our goods

L'encrassement du moteur

3637

Causes

Malgré la généralisation des nouvelles techniques d’alimentation par injection électronique et l’apparition de carburants de plus en plus sophistiqués, les moteurs d’aujourd’hui s’encrassent. Les causes sont multiples :
• Les carburants
• L’eau
• La conduite urbaine et les embouteillages
• La réglementation antipollution

Les carburants :
Il s’agit de la première cause de l’encrassement. Tous les carburants, essences ou Diesel, répondent aux normes administratives en vigueur mais ils sont de qualité très hétérogène selon les marques et les lieux de distribution. Ces différences de qualité nuisent au bon fonctionnement des moteurs et perturbent les réglages d’origine.

L’eau :
La pire ennemie des moteurs. Invisible, elle est présente dans tous les carburants, et quelles que soient les précautions prises, on ne peut empêcher son apparition.

L’eau de condensation : elle résulte des écarts de température et de l’humidité ambiante. Elle se dépose dans les cuves des stations-service, dans les réservoirs, les chambres de combustion ou les circuits d’alimentation des automobiles.

L’eau accidentelle : elle peut pénétrer dans les réservoirs par les durites de remplissage ou les dispositifs de mise à l’air libre, à l’occasion d’un plein sous la pluie.

L’eau dans le Diesel : Contrairement à l’essence qui repousse l’eau, le Diesel l’absorbe et se mélange intimement avec elle risquant de perturber, voire d’abîmer gravement, la pompe à injection.

La conduite urbaine et les embouteillages :
En zones urbaines, les voitures sont généralement utilisées sur des trajets courts et les moteurs atteignent rarement leur température idéale de fonctionnement (90°C) et ils brûlent très imparfaitement le mélange air-carburant. Comme ce mélange est enrichi au démarrage, la combustion incomplète produit des résidus carbonés dont une partie est évacuée à l’échappement mais dans le reliquat se dépose dans les parties métalliques du moteur.

La réglementation antipollution :
Elle privilégie la lutte contre la pollution au détriment de la propreté des moteurs. Pour lutter contre la pollution, le législateur a obligé les constructeurs à recycler les vapeurs d’huile pour qu’elles soient brûlées dans les chambres de combustion. C’est excellent pour l’environnement, mais dramatique pour la propreté des moteurs. En effet, les vapeurs d’huile se déposent sous forme de film dans différentes parties du moteur. Si le filtre à air n’est pas changé régulièrement, le moteur peut être encrassé dès 50 000 km !

Nos conseils

• Privilégiez les carburants disposant du « label UTAC carburants » : cela vous évitera une cause d’encrassement.
• Evitez de faire le plein au moment où un camion-citerne effectue une livraison. Le remplissage des cuves entraîne un brassage des impuretés et de l’eau de condensation stockées en fond de cuves, et vous risquez de retrouver le tout dans votre réservoir.
• Effectuez régulièrement une « sortie » sur autoroute à régime soutenu pendant une cinquantaine de kilomètres pour remédier aux encrassements légers.
• Procédez à un nettoyage du circuit d’air et de la chambre de mélange en même temps que vous changez le filtre à air (tous les 15 à 20 000 kms).
• Nettoyez votre circuit de carburant tous les 10 000 km.

Nos solutions :

INJEXION 5 - Nettoyant Injecteur Diesel

INJEXION 5 - Nettoyant Injecteur Essence

INJEXION 5 - Diesel Haute Protection